ZEN EN FAMILLE GRÂCE A… LA MAGIE DES BERCEUSES

 

zen en famille grâce à la magie des berceuses

 

Quel parent n’a pas rêvé d’un endormissement serein de sa Nichée le soir venu ?

Il y a des jours Avec et – malheureusement aussi – des jours Sans ! Mais il existe des solutions !
Alors, si vous voulez que ce moment particulièrement critique de la journée – LE COUCHER – se transforme en véritable symphonie de Morphée…, pourquoi ne pas chanter une berceuse à votre enfant ?

Car la berceuse, voyez-vous, c’est LE nec plus ultra de la technologie domestique de nos arrière-arrière-arrière grands-mères… C’est LA méthode universelle gratuite, garantie sans somnifères ni crise de nerfs, pour endormir l’enfant récalcitrant (ou le nourrisson inquiet), et nous calmer nous-mêmes (après une journée de labeur acharné).

Le tout agissant favorablement sur nos liens familiaux et notre santé.

Eh oui, vous avez bien, lu ! Les bienfaits des berceuses ne concernent pas QUE l’aptitude à l’endormissement… Mais tellement plus encore !

Vous aviez peut-être essayé, me direz-vous ? Le problème, avec les berceuses, c’est qu’il s’agit d’une tradition un peu oubliée : il en subsiste bien quelques chansons, mais pas vraiment l’Esprit…, je veux dire, le véritable « Esprit de la Berceuse » ! Oungawaaaa !

Il y a donc quelques petites choses à prendre en compteEt quand on les sait et qu’on se met à chanter en toute conscience, avec confiance et intention, alors ça devient vraiment efficace ! N’oubliez pas sur quel blog vous êtes… (heu, vous savez : “Réveillez l’Enchanteur en vous” , quoi… !)

Donc, une fois de plus, nous allons parler de « magie du chant » !

Voyons cela de plus près, en quatre chapitres…

 

1. La berceuse est une tradition ancestrale léguée par nos aïeules…

Dans de nombreuses traditions, c’est le premier acte d’éducation de l’enfant (enfin, il serait plus juste de dire « l’élévation » de l’enfant !). Il s’agit d’un moment de calme, privilégié entre tous, où la chair de notre chair peut se sentir aimée tendrement, en toute sécurité et dans la paix, grâce à notre capacité de présence et d’attention totale.

Quelle meilleure façon d’enseigner, au commencement d’une vie, la bienveillance envers l’Autre, n’est-ce pas ? D’ailleurs, dans les pays de l’Est, il existe un dicton populaire à ce sujet, et à propos d’un homme méchant, on déclarera : “Sa mère ne lui a pas chanté de berceuses !” Vraiment très évocateur…

Le petit Humain qui s’endort en étant ainsi bercé « de génération en génération », – puisqu’il devient parent à son tour -, peut donc expérimenter et transmettre une affectueuse protection, dont l’empreinte restera à jamais gravée dans sa construction et ses relations sociales.

Cela, j’ai vraiment pu le constater avec ma propre fille Gaïa, à qui j’avais l’habitude de chanter des berceuses depuis sa naissance. Non pas qu’elle soit devenue une sainte aujourd’hui, mais je note tout de même avec quelle gentillesse, quel dévouement et quelle prévenance, elle interagit avec les plus jeunes qu’elle aujourd’hui. Il me semble qu’elle a pu puiser là une matière première destinée à poser ses références en terme de : « J’apprends à me comporter avec plus petit que moi… ».

En ayant pleine conscience de sa portée, il nous est donc possible aujourd’hui de remettre au goût du jour cette tradition ancestrale, mise à mal par les téléviseurs hypnotiques, la musique commerciale toute faite, les écrans rayonnants et l’effervescence de notre monde agité.

 

2. La berceuse est bonne pour la santé et les apprentissages de l’enfant

Une étude italienne nous enseigne que chanter une berceuse à son enfant « renforce les liens avec lui »… Ah bon ??? Pas possible ??? C’est quand même bizarre de financer de tels travaux pour raconter de telles évidences. A quel point l’Intellect peut parfois être déconnecté de la Vie, tout de même ! C’est un peu comme si je sortais de chez moi un matin alors qu’il pleut des cordes, et que j’avais besoin de consulter la Météo officielle pour qu’elle me confirme par A + B qu’il est bien en train de pleuvoir en ce moment même, dès fois que “j’aurais mal observé, et que j’ai besoin d’une confirmation me donnant raison de voir ce que je vois et de penser ce que je pense en le voyant”.

Mais bon, poursuivons… Selon des chercheurs québécois de l’Université de Montréal, la berceuse « calme mieux et plus longtemps que les mots doux » et permet aussi au bébé (et à l’enfant) de « développer son self-control émotionnel ».

Une étude colombienne consacrée aux prématurés a établi que le fait de chanter des berceuses « réduisait les pleurs intenses, permettait de s’endormir ET de rester endormi, réduisait les coliques et favorisait une prise de poids plus rapide, avec, par conséquent, un temps réduit d’hospitalisation pour ces bébés ».

Un article de la presse russe récapitulant les effets des berceuses mentionne « la diminution du stress, le baisse du rythme du coeur et de la pression sanguine». Certains médecins russes prescrivent des « berceuses thérapeutiques» pour les enfants souffrant de troubles cardiaques, digestifs ou respiratoires, et pour prévenir les troubles moteurs, de la coordination, de la parole, les stéréotypies, les tics et le bégaiement…

Toujours selon les Russes, la berceuse va jouer un rôle important sur le plan de la cognition et de la communication… En réponse au chant, Bébé va, par imitation, s’essayer à « construire des discours » et à prononcer des sons avec différentes intonations et « musicalités », ce qui l’aidera à structurer peu à peu son appareil phonatoire, sa pensée, son langage, ses interactions

Soit dit en passant, grâce à son rythme proche de la fréquence cardiaque, la berceuse a tout autant d’effets positifs pour calmer l’insomnie des adultes. Son effet apaisant et relaxant agit de surcroît sur les troubles mentaux et la dépression. Des scientifiques allemands ont d’ailleurs établi qu’elle combinait simultanément deux effets thérapeutiques : un effet hypnotique et un effet antidépresseur.

 

3. La berceuse est excellente pour la relation familiale et conjugale

Bref, toutes ces bonnes vertus vont bien évidemment impacter sur la vie relationnelle de la famille. Car un enfant qui s’endort calmement ET qui grandit bien, ça a tout de même de quoi détendre 5 minutes… Et l’on peut alors libérer du temps et de l’énergie pour profiter de bons moments en famille.

Une petite précision s’invite ici. Chanter des berceuses, ce n’est pas réservé qu’aux mamans« Messieurs les Papas », votre enfant a AUSSI besoin de vos graves harmoniques ! Et je vous rappelle également que vos femmes sont TRES sensibles aux belles voix masculines. Alors, ne doutez pas une seconde que si elles vous entendent chanter une tendre et jolie berceuse, cela éveillera à coup sûr chez elles, un sentiment d’admiration et de reconnaissance, qui pourraient bien aller jusqu’à l’émouvoir avant la nuit !

QUOI ??? Vous ne savez pas chanter ? Pas grave. Vous pouvez apprendre. Et l’admiration de votre femme n’est sera que plus forte.

Alors passons donc au chapitre suivant…

 

4. La Magie des Berceuses, mode d’emploi…

→ Quoi chanter ?

La berceuse est un genre musical à part entière qui relève de la tradition orale. On l’interprète a cappella mais elle peut être aussi instrumentale. Chaque pays et chaque région du monde possède ses propres berceuses, et en fonction de vos goûts et cultures de prédilection, il ne vous sera pas difficile de dénicher des chansons qui vous inspirent !

Il y a bien sûr aussi les berceuses françaises, dont les plus connues sont « Dodo, l’enfant do » et « Fais dodo, Colas mon p’tit frère ». Et puis, la musique classique, qui comporte de nombreuses pièces héritées de compositeurs tels que Brahms, Chopin, Liszt, Fauré, Ravel…, pour n’en citer que quelques-uns…)

Cela dit, après avoir fait vos propres investigations et découvert toute la richesse de ces horizons mélodiques bigarrés, après avoir chanté à votre enfant les berceuses du monde… gardez à l’esprit que…

 

→ La meilleure des berceuses, c’est celle qui sera CREEE PAR VOUS-MÊME POUR VOTRE ENFANT…

Si l’on veut que la berceuse impacte comme un véritable enchantement, il est en effet capital de la personnaliser, en fonction de la nature Essentielle de votre enfant…

En Russie par exemple – pays bien connu pour ses célèbres berceuses traditionnelles (mais dont certaines sont pourtant un peu « gore ») -, la mère composait UNE VERSION UNIQUE pour chacun de ses enfants. Elle y évoquait le monde dans lequel le bébé arrivait et le bel avenir auquel il était promis. Bien sûr, elle faisait aussi appel aux forces de protection les plus élevées ! La berceuse agissait alors comme un puissant bouclier, une sorte de talisman magique et une bénédiction pour accompagner la progéniture vers les chemins de son destin.

 

→ Une chanson attitree

En le berçant dans une totale présence et une totale ouverture, créez tout d’abord une mélodie spontanée, qui sera le fil d’or, « l’air attitré de LA berceuse de votre enfant »… Cette mélodie lui servira d’empreinte rassurante… une sorte de « doudou » sonore, que vous pourrez aussi lui chanter en journée pour le consoler ou quand il n’est pas en forme…

Pour ce qui est des paroles, inventez deux ou trois phrases de base, celles qui reviendront toujours à un moment donné de la berceuse, mais veillez aussi à raconter des histoires personnelles sur cette même mélodie. Vous pouvez, par exemple, récapituler la journée de Bébé (ou de l’enfant), lui raconter la vôtre, parler de ses émotions et des vôtres, lui exprimer ce que vous percevez de son état physique ou intérieur, évoquer un problème ou un chagrin qui a besoin d’être mis en lumière pour pouvoir être alchimisé. Tout cela participera à une grande opération de nettoyage nocturne ! Et à une “remise à zéro” des compteurs !

Vous allez vous rendre compte que vous aurez ainsi l’occasion de faire passer des quantités de messages à votre enfant. Et que, lui aussi, par feedback « verbal » ou « non verbal », il vous transmettra des intuitions et des indications que vous n’auriez pas pu soupçonner… Vous vivrez une sorte de communication télépathique avec lui.

Oui oui, vous avez bien lu. Lorsqu’on chante spontanément en se connectant à un Être vivant, on reçoit de sa part des images, des idées, des inspirations telles, qu’on peut ensuite s’en servir pour améliorer différents aspects de notre compréhension pour notre vie et la sienne… Ces informations ne sont pas générées par un raisonnement intellectuel, elles arrivent tout droit en nous comme une évidence qui n’avait jamais été réfléchie auparavant… et le seul travail du cerveau, dans ces circonstances, c’est alors de prendre en compte ces informations et de les mémoriser pour agir en conséquence…

Autre chose : pensez bien à enregistrer la berceuse attitrée de votre enfant… Il sera ravi de pouvoir la réécouter une fois qu’il aura grandi !

 

→ Créer des images positives « qui alimentent Sa légende personnelle »

Avant de nous endormir, nous nous trouvons dans un état quasi-méditatif. Nous devenons alors ultra-réceptifs aux images, aux pensées, aux mots… C’est pourquoi, toutes les affirmations et visualisations pratiquées à ce moment – en l’occurrence, au moyen d’une berceuse -, impactent très concrètement le cerveau et le subconscient.

Donc, en plus des « histoires personnelles quotidiennes » citées précédemment, vous pouvez également vous relier à votre créativité spontanée pour chanter des « histoires merveilleuses, des « chansons de geste », en quelque sorte… Vous devenez alors le « Troubadour épique » qui accompagne votre enfant aux portes du Palais de Morphée…

Veillez pour cela à créer des images lumineuses, rassurantes, positives et chantez en souriant calmement. Aidez votre enfant à devenir le protagoniste de « sa propre légende » afin qu’il puisse développer en douceur ses propres aptitudes et qualités tout au long de sa vie…

Enfin, l’extrême réceptivité du subconscient au moment de l’endormissement explique (entre autres) qu’il faille absolument éviter de coucher son enfant avec un casque sur les oreilles (oui, oui, ça se fait plus qu’on ne le croit !), pas plus qu’avec une télé (au secours la programmation subliminale ! Sans parler des effets secondaires de la télé sur les troubles du comportement, de la croissance et de la santé des enfants, effets dont on ne fait pas état en France. Mais, c’est comme pour le nuage de Tchernobyl : ils se sont arrêtés à la frontière !)

 

→ Démarrer en toute confiance

Au début, si vous n’êtes pas habitué(e), vous pouvez commencer par une sorte de chanter-parler. Puis vous allez voir, vous allez prendre de l’assurance et vous étonner vous-même de ce que vous pouvez faire sans le savoir. De toute façon, votre bébé/enfant ne vous juge pas ! Et vous allez pouvoir profiter du plaisir de cette communication particulière et privilégiée, tout en éprouvant un sentiment de gratitude profonde et de fierté.

Vous pouvez, certes, comme beaucoup de gens, ne pas aimer votre voix et ne pas avoir confiance, mais souvenez que c’est de votre voix sincère, dont votre enfant a besoin. Cette voix, dans l’énergie que vous y mettez et la fluidité active de votre mélodie et de votre intention…, cette voix, donc, est un véritable soin pour lui.

 

CONCLUSION

La berceuse a tout intérêt à garder sa fraîcheur et sa spontanéité pour s’adapter souplement aux circonstances de chaque nouvelle journée. Le livretLes bonnes pratiques du chanteur spontané débutant (à télécharger en fin d’article) vous apportera l’aide nécessaire pour orienter vos créations vocales…

En complément de ce “soin musical”, il y a bien sûr tout l’aspect du bercement de l’enfant, du « toucher bienveillant », emprunt d’attention et d’affection. Vous pouvez donc compléter à loisir vos berceuses par des mouvements de massage, selon l’approche de votre choix ou celle que je présente dans mon conte interactif « Gaïachou et le Massage Arc-en-ciel »...

Alors… maintenant que vous savez, CHANTEZ ! Commencez le plut tôt possible, dès la conception et ne vous arrêtez jamais !

Qui sait, cela éveillera peut-être en vous une vocation insoupçonnée ?

 

 

Si cet article vous a plu, diffusez-le et laissez-moi vos témoignages de parents-chanteurs !

 

Photo : Mab

 

************************************************************

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevoir le livret "Les bonnes pratiques du Chanteur Spontané Débutant"