UN COURS DE SPONTANEITE

 

 

Aujourd’hui, je vous propose un chant d’un autre type, dont je ne suis pas l’auteure…

 

Je me transforme en “Maître-chanteuse” pour initier ma principale assistante – en l’occurrence ma fille Gaïa de bientôt 10 ans -, à se lancer dans un solo spontané débridé…

Soyons clairs, quand je dis “initier l’Enfant au chant spontané”, je me demande bien Qui initie Qui ! : en matière de spontanéité, nous n’avons pas de leçon à donner aux plus jeunes… Du moins sur le principe… Car un bémol nous guette ici…

En effet, je constate tout de même au fur et à mesure que l’enfant grandit, que l’Education, l’Instruction, la Musique commerciale, la Pub, le culte de l’Image, la Mode… (bref, ces processus de Normalisation qui font qu’un petit Être humain se transforme en Adulte connecté sur un Cerveau Extérieur Unique)… poursuivent inexorablement leur Oeuvre.

C’est à dire qu’à partir de 5-6 ans déjà, tout ce qui a été de l’ordre du “Naturellement créatif”, de la “Source puissamment jaillissante”, commence déjà à s’endiguer, s’étioler, et, la peur de la différence, de la singularité d’être soi, est bien désormais ce qui prend la première place… Alors, l’enfant commence peu à peu à étouffer son essence première… jusqu’à fusionner à la Masse, sans plus trop savoir quel individu il est,  ni quels sont ses besoins…

 

Continue Reading

DERNIER DEFI – LA QUETE DU CHANT DIPHONIQUE

 

 

LA QUÊTE DU CHANT DIPHONIQUE – Marie-Armelle Bénédicte

 

12EME ET DERNIER CHANT pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » improvisé dans l’instant, fichier brut et sans retouches)

 

Cette fois c’est une (tentative d’) immersion au coeur du chant diphonique qui vous est proposée… Nous avons déjà évoqué ce qu’était le chant diphonique dans l’interview de Patrick Chêne Il soigne en chantant.

Bon, soyons clairs, je débute en chant diphonique, mais enfin, cette “diphonie” – à savoir l’émission de sons superposés (les harmoniques) à un bourdon de base – est tout de même très clairement audible ici.

Ce bourdon, appelé aussi “drone” (en anglais) pourrait être mieux stabilisé et plus “rond”,  et il reste une quantité incroyable de choses à mettre en place pour que le chant et les harmoniques prennent toute leur esthétique. Cela dit, le chemin est important et le simple fait de se mettre à travailler ce type de chant fait énormément de bien au corps, puisque les vibrations émises produisent un véritable massage sonore

 

Pour ce qui est des aspects curatifs potentiels, vous en trouverez des explications détaillées dans l’interview déjà mentionnée.

Continue Reading

MON DEFI – CHANT N°11 – EXPLORA-SON DES PROFONDEURS

 

EXPLORA-SON DES PROFONDEURS – Marie-Armelle Bénédicte

 

11ème chant pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » improvisé dans l’instant, fichier brut et sans retouches)

 

Il y a trois mois j’ai vendu mon Handpan pour faire l’acquisition d’un magnifique instrument dénommé Zagdrum, une pure merveille, dont le son profond, résonnant et authentique fait vibrer le corps et l’âme…

Malheureusement, en raison d’un emploi du temps assez chargé, je n’ai pas encore profité de l’occasion pour le “prendre en main” et l’apprivoiser. J’en joue une fois de temps en temps, 3 minutes, et je vaque à d’autres occupations prioritaires…

Alors, aujourd’hui, j’ai eu envie de mêler mon chant spontané au jeu spontané du Zagdrum…

Oui ça fait beaucoup de spontané à la fois, mais bon… comme le ridicule ne m’a pas tuée jusqu’à présent, je risque quoi au final ?

 

 

J’avais un peu mal réglé le micro au départ et vous demande, une fois de plus, votre douce indulgence, car le son sature assez… Mais j’ai fait une prise unique et très honnêtement, je n’avais pas le temps de recommencer (et je voulais tout de même honorer mon défi de la semaine…)

Continue Reading

MON DEFI – CHANT N°10 – OH LA VACHE !

 

 

10ème chant pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » improvisé dans l’instant, fichier brut et sans retouches)

 

OH LA VACHE ! (Ralliement bovin) – Marie-Armelle Bénédicte

 

Une vidéo cette fois… pour illustrer la situation spontanée d’une promenade dynamique au coeur de mon environnement quotidien.

 

Intéressant de constater que les vaches sont ordinairement sensibles aux chants de ralliement.

Par contre, dans un troupeau, il y en a toujours une qui commande, et c’est quand ELLE a décidé de bouger, que toutes les autres se mettent en mouvement pour la suivre. Si elle a décidé que cela ne l’intéressait pas, vous pouvez faire toutes les contorsions et vocalises que vous voulez… ce sera le flop total. Ce n’est pas très différent dans notre monde d’ailleurs !

En réalisant ce type d’expérience, j’avoue avoir toujours un peu d’appréhension de croiser quelque chasseur embusqué dans un fourré. Et cela a déjà été le cas récemment. Voici comment…

Continue Reading

L’HISTOIRE DU CHAMEAU QUI PLEURE

Je vous présente un film dont le message, la simplicité et l’aspect “pratique” m’ont carrément interpellée…

L’HISTOIRE DU CHAMEAU QUI PLEURE est un docu-fiction germano-mongol de 90 minutes, réalisée en 2003 par Byambasuren Davaa et Luigi Falorni. La réalisatrice Byambasuren Davaa*** est petite-fille de Mongols nomades. Par ce film magique, elle a voulu faire découvrir à l’Occident une coutume fascinante de son peuple : un rituel de guérison animale par la musique et le chant…

 

SYNOPSIS (Sources Allociné) : “C’est l’été en Mongolie. Une famille de nomades aide les chamelles du troupeau à mettre bas. L’une d’elles y parvient difficilement. Dès la naissance, elle se désintéresse de son bébé et lui refuse son lait. La tradition veut qu’on fasse venir un violoniste pour émouvoir la chamelle et la réconcilier avec son bébé chameau…”

 

Continue Reading

MON DEFI – CHANT N°9 – IMPERTURBABLE

 

 

 

IMPERTURBABLE – Marie-Armelle Bénédicte

 

Bonjour les Enchanteurs !

Voici mon 9ème chant pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » composé dans l’instant, fichier brut et sans retouches).

 

Lorsque j’ai branché mon micro et “chaussé” mon casque aujourd’hui pour enregistrer , j’ai eu beaucoup de mal à trouver un endroit calme dans la maison. Depuis une première pièce, on entendait un avion passer dans le ciel, depuis une autre, c’était le chien qui haletait pour récupérer d’une bonne balade dans le marais, et dans la troisième, il y avait… une mouche ! Silencieuse était la mouche lorsque je me taisais, mais bavarde dès que j’enregistrais… Et le micro, lui… ne pardonne pas, il capte TOUT ! (Si vous augmentez le son, vous l’entendrez à un moment donné !)

Mais comment donc prendre la chose ? Un peu de réflexion teintée de consternation s’imposait…

Continue Reading

MON DEFI – CHANT N° 8 – BERCEUSE

berceuse

 

BERCEUSE – Marie-Armelle Bénédicte

 

8ème chant pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » improvisé dans l’instant, fichier brut et sans retouches)

Une fois n’est pas coutume, le chant présenté ici n’est pas totalement totalement spontané en ce qui concerne la mélodie (les paroles, oui), mais il m’a semblé opportun d’illustrer le dernier article consacré aux Berceuses

Je vous ai donc préparé un fichier audio d’un air que je chantais à ma fille au moment de la coucher (et cela m’arrive encore !). Bien sûr, cet air a été « spontané » la première fois… mais je l’ai mémorisé par la suite pour en faire sa « berceuse » attitrée…

Continue Reading

ZEN EN FAMILLE GRÂCE A… LA MAGIE DES BERCEUSES

 

zen en famille grâce à la magie des berceuses

 

Quel parent n’a pas rêvé d’un endormissement serein de sa Nichée le soir venu ?

Il y a des jours Avec et – malheureusement aussi – des jours Sans ! Mais il existe des solutions !
Alors, si vous voulez que ce moment particulièrement critique de la journée – LE COUCHER – se transforme en véritable symphonie de Morphée…, pourquoi ne pas chanter une berceuse à votre enfant ?

Car la berceuse, voyez-vous, c’est LE nec plus ultra de la technologie domestique de nos arrière-arrière-arrière grands-mères… C’est LA méthode universelle gratuite, garantie sans somnifères ni crise de nerfs, pour endormir l’enfant récalcitrant (ou le nourrisson inquiet), et nous calmer nous-mêmes (après une journée de labeur acharné).

Le tout agissant favorablement sur nos liens familiaux et notre santé.

Eh oui, vous avez bien, lu ! Les bienfaits des berceuses ne concernent pas QUE l’aptitude à l’endormissement… Mais tellement plus encore !

Vous aviez peut-être essayé, me direz-vous ? Le problème, avec les berceuses, c’est qu’il s’agit d’une tradition un peu oubliée : il en subsiste bien quelques chansons, mais pas vraiment l’Esprit…, je veux dire, le véritable « Esprit de la Berceuse » ! Oungawaaaa !

Il y a donc quelques petites choses à prendre en compteEt quand on les sait et qu’on se met à chanter en toute conscience, avec confiance et intention, alors ça devient vraiment efficace ! N’oubliez pas sur quel blog vous êtes… (heu, vous savez : “Réveillez l’Enchanteur en vous” , quoi… !)

Donc, une fois de plus, nous allons parler de « magie du chant » !

Voyons cela de plus près, en quatre chapitres…

 

1. La berceuse est une tradition ancestrale léguée par nos aïeules…

Dans de nombreuses traditions, c’est le premier acte d’éducation de l’enfant (enfin, il serait plus juste de dire « l’élévation » de l’enfant !). Il s’agit d’un moment de calme, privilégié entre tous, où la chair de notre chair peut se sentir aimée tendrement, en toute sécurité et dans la paix, grâce à notre capacité de présence et d’attention totale.

Quelle meilleure façon d’enseigner, au commencement d’une vie, la bienveillance envers l’Autre, n’est-ce pas ? D’ailleurs, dans les pays de l’Est, il existe un dicton populaire à ce sujet, et à propos d’un homme méchant, on déclarera : “Sa mère ne lui a pas chanté de berceuses !” Vraiment très évocateur…

Le petit Humain qui s’endort en étant ainsi bercé « de génération en génération », – puisqu’il devient parent à son tour -, peut donc expérimenter et transmettre une affectueuse protection, dont l’empreinte restera à jamais gravée dans sa construction et ses relations sociales.

Cela, j’ai vraiment pu le constater avec ma propre fille Gaïa, à qui j’avais l’habitude de chanter des berceuses depuis sa naissance. Non pas qu’elle soit devenue une sainte aujourd’hui, mais je note tout de même avec quelle gentillesse, quel dévouement et quelle prévenance, elle interagit avec les plus jeunes qu’elle aujourd’hui. Il me semble qu’elle a pu puiser là une matière première destinée à poser ses références en terme de : « J’apprends à me comporter avec plus petit que moi… ».

Continue Reading

Recevoir le livret "Les bonnes pratiques du Chanteur Spontané Débutant"