JE CHANTE POUR VOUS OU POUR VOTRE ANIMAL !

 

 

Vous le savez peut-être, dans une de mes « anciennes vies » j’ai été thérapeute pour les Humains, magnétiseuse et communicatrice animalière.

J’ai pris la décision de cesser cette activité en raison d’une hyper empathie/hyperesthésie qui font que je ressens dans mon corps les douleurs et les émotions d’Autrui, que ce soit en présence ou à distance, dans la rue, dans une assemblée, etc… Raison pour laquelle j’ai besoin d’une certaine forme de retrait pour me ressourcer… J’ai entendu à peu près un million de fois de la part de personnes bien intentionnés : « Il faut te protéger ! ». Oui, oui, on le fait déjà, merci beaucoup, mais lorsqu’on est fait d’une certaine nature, il y a des limites au dépassement de soi et à la protection. C’est un peu comme si on demandait à un poisson de vivre uniquement d’oxygène. Bref, c’était devenu un peu lourd à porter – la vie amenant par ailleurs son « lot régulier » d’aléas à gérer.

Alors, je me suis mise à chanter… J’expose dans les divers articles de ce blog toutes les vertus du chant (outre la démarche artistique et de spectacle qui ne sont pas mes priorités). J’avais envie notamment de puiser aux sources des vibrations qui façonnent le monde et d’expérimenter ce qu’il serait possible de faire, grâce à elles, dans une intention donnée, et si possible, dans une forme de joie inspirée et harmonieuse…

J’avais également envie de partir explorer ces voies à partir de mes propres ressentis intuitifs, sans forcément passer par des livres ou ne devoir que « répéter les enseignements des Autres… ». Tester des choses, des concepts “externes”… oui, car c’est faire preuve d’ouverture, mais tracer ma propre voie est aujourd’hui ce qui me tient le plus à coeur. Il ne s’agit pas de narcissisme, je constate juste à quel point nous passons beaucoup de temps à répéter depuis notre plus tendre enfance ce que nous considérons comme des vérités édictées par des “Autorités extérieures à notre propre conscience”, quelles qu’elles soient, et ceci, sans passer par l’expérience directe. Cela nous infantilise et nous prive de notre liberté de discernement.

Bref, je poursuis mes recherches pour voir comment le chant peut bénéficier au Vivant, dont nous faisons bien sûr partie…

 

J’ai donc envie de vous proposer aujourd’hui une expérience : celle de chanter– depuis le lieu*** où je me trouve – pour vous-même ou pour votre Animal.

 

Cette expérience est ouverte le 16 février 2018 et se clôture le 16 mars 2018

 

Voilà comment j’envisage les choses. Si vous avez envie que je chante pour vous…

Alors, vous m’adressez un mail contenant vos prénom et nom (hors mariage), votre date de naissance et votre INTENTION. Votre intention doit être formulée de façon COURTE, CLAIRE ET AFFIRMATIVE.

Par exemple :

– « Je me sens……………, merci de chanter pour moi. »

– « Je souffre de…………., merci de chanter pour moi. »

– « Je souhaite développer en moi telle et telle qualité, merci de chanter pour moi. »

– « Juste pour le plaisir, merci de chanter pour moi ».

Bref, inventez votre phrase.

 

Pour vos animaux, même principe, sauf que vous mentionnez : vos prénom et nom, son nom à lui, son espèce, son âge (ou année de naissance).

Par exemple :

– « Mon animal est dans telle situation, merci de chanter pour lui. »

– « Mes animaux X et Y ne s’entendent pas, merci de chanter pour eux. »

– « Mon animal X souffre de…………, , merci de chanter pour eux. »

– « Juste pour le plaisir, merci de chanter pour lui »

 

IMPORTANT

 

En m’adressant votre mail, vous vous engagez :

1. A ne pas faire une demande pour quelqu’un d’autre que vous-même, sauf s’il s’agit d’une personne dont vous êtes directement responsable car dépendante de vous : votre enfant mineur, une personne âgée (ou dans le coma ou en fin de vie…), votre animal…

Pourquoi ? Parce que tout processus manipulatoire est exclu de cette démarche. C’est à la personne de décider pour elle-même. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je me réserve le droit – sans me justifier – de ne pas donner suite si une demande ne correspond pas à mon éthique, si je perçois qu’elle n’est pas appropriée ou pour toute autre raison…

 

2. A CHANTER AUSSI VOUS-MEME régulièrement POUR L’INTENTION que vous avez formulée dans votre mail (même si c’est juste fredonner, c’est l’intention et la sincérité qui comptent. Inspirez-vous des divers conseils donnés dans ce blog si vous ne savez pas trop comment vous y prendre). Ceci, pendant les 15 jours suivants votre demande (et même encore ensuite si vous jugez cela utile…)

Pourquoi ? Parce que nous joignons ainsi NOS intentions. Je ne deviens plus qu’une « aide inspirante » dans ce processus, dont vous prenez pleinement la responsabilité grâce à votre implication active.

 

3. A ne faire qu’une seule demande par période de 15 jours.

Pourquoi ? Parce que si vous faites trop de demandes à la fois, elles seront diluées et vous n’aurez pas le temps de vous consacrer pleinement à une seule en chantant de votre côté !

 

4. A m’envoyer un retour 15 jours après votre première demande en répondant brièvement à ces questions (pensez à rappeler qui vous êtes, svp) :

● Avez-vous participé activement à cette démarche commune en chantant sur votre intention sur la période des 15 jours ? : OUI / NON

● Avez-vous senti quelque chose de particulier se modifier et si oui quoi/comment ?

● Ou bien : S’est-il passé quelque chose de spécial pour la situation correspondant à votre intention ?

● Faites un bref commentaire libre, svp, à propos de votre expérience

Pourquoi ? Parce que si je n’ai aucun retour de votre part, je ne peux pas savoir ce qui se passe et cette recherche ne sert pas à grand-chose et ne peut faire l’objet d’une communication ultérieure…

 

QUELQUES PRECISIONS COMPLEMENTAIRES

 

*** Cette démarche est proposée à distance

Cela peut paraître étrange aux personnes qui n’ont pas l’habitude des pratiques énergétiques. Pour résumer à l’extrême, je postule que la vitesse/la portée de l’intention consciente conjuguée à celle de la vibration sonore est plus rapide que celle de la lumière ! Et que leur impact peut être démultiplié si « en bout de ligne » vous-même les recevez et les renvoyez en écho par l’effet de votre propre chant… Reste à tester les modalités pour affiner tout cela et à voir si et comment ces intentions se concrétisent dans la matière à un certain degré…

– Nul besoin d’avoir un problème pour participer. On peut aussi expérimenter « pour le plaisir »…

– Je chanterai pour chaque personne m’adressant un mail. En revanche il est peu probable que je puisse répondre à chaque mail (sauf par un simple merci), comprenez que c’est juste une question de temps

– Je pratiquerai pour cela : le chant spontané, la harpe spontanée et le zagdrum. Eventuellement le tambour chamanique…

– Si vous avez envie de soutenir mes recherches, vous pouvez m’adresser un DON de votre choix en me contactant au préalable par mail : mab[arrobase]le-chant-spontane.com

Soyez-en remerciés. Que vous le fassiez ou non, cela n’influera pas sur la qualité ni le sérieux de mes propres intentions… Quoiqu’il en soit, je trace ma route sans garantir aucun résultat, mais je m’engage à communiquer sur mon blog – s’il y a lieu – toute information intéressante pour faire circuler librement la Connaissance !

Pour rappel : dans un premier temps, cette expérience est ouverte le 16 février 2018 et se clôture le 16 mars 2018… Je verrai ensuite comment traiter les données obtenues et comment poursuivre…

– Je serai heureuse si cette expérience vous permet d’avancer vous-même sur votre propre voix/voie, que vous soyez chanteur ou pas (encore !!!).

 

Photo : Davidzydd / Mab

 

************************************************************

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *