DERNIER DEFI – LA QUETE DU CHANT DIPHONIQUE

 

 

LA QUÊTE DU CHANT DIPHONIQUE – Marie-Armelle Bénédicte

 

12EME ET DERNIER CHANT pour le Défi chant spontané : “Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois” (« Chant de pouvoir ou d’intention » improvisé dans l’instant, fichier brut et sans retouches)

 

Cette fois c’est une (tentative d’) immersion au coeur du chant diphonique qui vous est proposée… Nous avons déjà évoqué ce qu’était le chant diphonique dans l’interview de Patrick Chêne Il soigne en chantant.

Bon, soyons clairs, je débute en chant diphonique, mais enfin, cette “diphonie” – à savoir l’émission de sons superposés (les harmoniques) à un bourdon de base – est tout de même très clairement audible ici.

Ce bourdon, appelé aussi “drone” (en anglais) pourrait être mieux stabilisé et plus “rond”,  et il reste une quantité incroyable de choses à mettre en place pour que le chant et les harmoniques prennent toute leur esthétique. Cela dit, le chemin est important et le simple fait de se mettre à travailler ce type de chant fait énormément de bien au corps, puisque les vibrations émises produisent un véritable massage sonore

 

Pour ce qui est des aspects curatifs potentiels, vous en trouverez des explications détaillées dans l’interview déjà mentionnée.

 

Cette technique permet aussi de recueillir une quantité importantes d’informations aidant ainsi à éveiller et renforcer notre intuition. C’est le cas du chant spontané en général, mais le chant diphonique s’avère particulièrement efficace ici.

Pour cela, vous devez vous mettre à “chanter” en pensant à une question et “envoyer du son” sur votre question, tout en écoutant les réponses et informations qui émergent en vous en retour/feedback/écho à cette émission sonore.

Idem pour recueillir une information portant sur quelque chose de matériel ou sur un être vivant (ou sa photo)… Chantez “sur” la “matière” et ouvrez-vous aux ressentis et intuitions qui montent en vous en retour… Vous serez impressionnés de voir ce que vous êtes capable de percevoir.

Mais bien sûr, il faut PRA-TI-QUER !!!

 

Un autre aspect de l’utilisation du chant diphonique peut également être la Programmation… Envoyez régulièrement du son diphonique à l’intérieur de vous, dans une intention bien précise… (développer une aptitude, une qualité, une intention, etc…). Nous en avons déjà parlé dans ce blog à travers les Chants de pouvoir et d’intention des défis présentésJe vous invite donc à relire les articles qui accompagnent chaque fichier audio…

 

 

EN CONCLUSION : LES 5 PISTES POUR PARTIR A LA QUÊTE DU CHANT DIPHONIQUE

 

Outre l’apprentissage d’une passionnante technique de chant, toutes ces applications pratiques améliorent grandement la Connaissance de nous-mêmes et de notre environnement.

Et c’est l’objectif, en tous cas pour moi. Car il ne s’agit pas d’utiliser cela dans un contexte  égotique ou non éthique (même si je sais que la définition de ces termes paraît bien relative et fluctuante…)

Lorsque je parle par exemple de “Chants de pouvoir”, je parle de retrouver/reprogrammer la Puissance intérieure des grands Êtres que nous aurions toujours dû rester pour nous créer une vie libre et éclairée, PAS du pouvoir manipulatoire qui consiste à faire de l’autre ce que nous attendons de lui… selon les valeurs inculquées traditionnellement par les Systèmes en place dans lesquels nous nous sommes perdus.

 

Voici donc, pour résumer, les 5 pistes de travail et d’exploration que vous pouvez investir autour du chant diphonique…

  1.  La technique pure
  2.  L’auto-massage méditatif
  3.  Le volet Curatif
  4.  Le volet ” Développer son intuition”
  5.  Le volet “Programmer son énergie, sa personnalité, sa vie”

 

Si je n’ai pas abordé ici tout l’aspect coutumier véhiculé par les peuples qui pratiquent le chant diphonique, c’est un peu à dessein. Je souhaitais en effet ouvrir l’horizon vers diverses applications potentielles, hors contextes culturels, rituels, cultuels…

Notez que vous pouvez bien évidemment vous initier au chant diphonique en suivant des stages. Et il existe aussi une méthode, développée par la chanteuse Catherine Darbord, qui vous permettra de faire vos premiers pas en vous aidant de son CD…

 

Un prochain article sera consacré au BILAN DE MES DEFIS.

Je vous parlerai des bénéfices de cette expérience un peu rocambolesque, en espérant avoir pu vous apporter une vision nouvelle, et peut-être utile, du Chant et de sa magie…

En attendant, je vous souhaite une bonne pratique du chant diphonique, chers Enchanteurs !

 

Photo : Geralt / Montage Mab depuis Motivator

 

************************************************************

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevoir le livret "Les bonnes pratiques du Chanteur Spontané Débutant"