CHAT MELOMANE ET COUP DE GUEULE SPONTANE

Bonjour à tous les Enchanteurs, Humains ou Mélom’Animaux…

 

chat piano chant spontané

 

Vous connaissez maintenant tout l’intérêt que je porte aux animaux et au fait qu’ils sont particulièrement sensibles à la musique et au chant…

Une fois n’est pas coutume, ici ce n’est pas du chant, mais du piano…Qu’importe ! Nul besoin de commentaires pour constater le bien fondé d’une communication grandiose avec l’animal au moyen de la vibration sonore…

Et donc, lorsque l’intention et l’attention se conjuguent, voilà le résultat  !!!

 

Personnellement, je nourris le projet d’aller sur des lieux où se trouvent des animaux (SPA, refuges, zoos, parcs…) comme le ferait une “visiteuse”, pour chanter spontanément et apporter un peu de bien-être là où c’est possible… Sans parler des observations de terrain que ce genre d’expériences (d’investigations) pourrait générer…

Mais – mea culpa – JE N’AI PAS ENCORE TROUVE le moyen de passer correctement le message. (Avant, je prenais des gants, hein, par comme maintenant ! J’argumentais gentiment, avec quelques données vaguement scientifiques habilement teintées d’anecdotes, un peu comme à la télé, pour faire sérieux, quoi !)

Et j’avoue qu’à force, ça m’énerve quand je suis obligée d’expliquer à des bénévoles – et des professionnels – que l’expérience pourrait être bénéfique pour leurs protégés, et qu’ils me dévisagent avec une sorte d’apitoiement goguenard, comme si j’étais une extra-terrestre échouée sur cette planète, bonne à prêcher d’étranges inepties.

Donc, si vous avez des idées pour faire passer l’idée simplement… je suis toute ouïe !

 

Mais dites-moi, suis-je vraiment si seule ? En fait, j’ai dans l’idée que ça n’intéresse pas grand monde pour la bonne raison qu’il n’y a rien à gagner au final dans toute cette histoire, ben oui, quoi, logique ! (Sauf évidemment le plaisir d’une relation vraie et authentique, ce qui est déjà énorme, mais enfin bref, ce type d’approche n’est pas celle qui garantit la survie face à la Prédation du Système).

Si j’arrivais dans des Haras en disant : “Je chante pour votre cheval et il gagne la course“, ou dans des Grands crus en disant : “Je chante pour votre vigne et vous triplez votre production“, là ça prendrait une toute autre envergure, je pense… Alors, ces gens m’emploieraient en secret. Puis je créerais ma méthode, avec une marque déposée, un label, des copyrights, j’aurais des élèves, je ferais des émules, des conférences, des tournées, et je deviendrais la grande Gouroute du Chant-Animal-qui-Profite-à-l’Humain. Mais… l’art pour l’art !

Lassant tout ça, très lassant… Et évidemment, ce n’est pas avec mon discours que je vais faire du marketing ni du lobbying.

Bon, du coup, en attendant, je chante toujours pour les vaches, dans mon coin, et pas pour qu’elles boostent la “tendreté’ de leurs cuisses, s’entend.

Ce n’est ni sexy ni glamour, c’est même un peu ridicule, je ne remporterai pas the Voice, ne ferai pas de CD…

et tout ça, c’est tant mieux !!!

 

Photo : Morrisjan

************************************************************

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *