10 IDEES POUR CREER SA LANGUE IMAGINAIRE ET LA CHANTER

langueimaginaire_chant spontané

 

J’ai abordé à plusieurs reprises la question de la langue imaginaire. Il s’agit d’un procédé extrêmement pratique pour improviser.

Rappelons-en quelques avantages.

 

Lorsque je chante dans une langue que j’invente en temps réel :

  • Pas besoin d’apprendre un texte dont je ne me souviendrai, un jour ou l’autre, plus des paroles.
  • Pas besoin de faire trop fonctionner mon “mental” en improvisant (pour élaborer, par exemple, des rimes ou des phrases qui donneront au texte un sens précis. Cette élaboration mentale m’extrait un peu de ma “présence au chant” et me prive du plaisir de contacter quelque chose de plus grand que la seule dimension du “cerveau gauche”. Cependant il s’agit d’un exercice très intéressant qui peut aussi être travaillé parallèlement... puisque chaque apport nouveau viendra de toute façon enrichir l’ensemble du processus de chant spontané).
  • Possibilité, donc, pour moi, de privilégier l’intention, l’intuition, l’ouverture, la communication de l’émotion, l’imagination, le cerveau droit, et de me surprendre moi-même en explorant ma voix sous toutes les coutures.
  • Libération des cadres et réflexes personnels et culturels.
  • Expressions créatives illimitées.
  • Liberté et autonomie musicales illimitées.
  • Possibilités de chanter avec d’autres personnes, en adoptant des “couleurs de langues imaginaires” et des “énergies” identiques, axées sur la proposition de départ.
  • Opportunité de me créer ma propre langue, une sorte d’identité linguistique qui participe à ma personnalité et ma couleur vocales.
  • Mais également, possibilité de sortir de cette identité pour en adopter d’autres si l’envie se présente.
  • Enfin, il est toujours utile de savoir parler couramment une ou plusieurs langues, même imaginaires, ahahaha ! Et ca peut aussi dépanner dans certains cas, par exemple, quand on vous aborde dans la rue, ou qu’on vous assomme de pubs au téléphone et que vous n’avez pas envie de répondre. Testez, c’est marrant et efficace, vous verrez !

Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre ou si vous vous sentez plafonner dans votre langue imaginaire, ces exercices vous aideront sûrement à trouver plus d’inspiration. Alors, prenez une feuille et consignez vos recherches…

NB : bien sûr, ces exercices ne remplacent PAS votre aptitude à simplement ouvrir la bouche et LAISSER SORTIR CE QUI VIENT !!! Ils servent de complément pour vous donner des idées ou/et enrichir les couleurs et sonorités… de vos productions !

 

 

Comment créer ou enrichir votre langue imaginaire en 10 points ?

Continue Reading

UN COURS DE SPONTANEITE

 

 

Aujourd’hui, je vous propose un chant d’un autre type, dont je ne suis pas l’auteure…

 

Je me transforme en “Maître-chanteuse” pour initier ma principale assistante – en l’occurrence ma fille Gaïa de bientôt 10 ans -, à se lancer dans un solo spontané débridé…

Soyons clairs, quand je dis “initier l’Enfant au chant spontané”, je me demande bien Qui initie Qui ! : en matière de spontanéité, nous n’avons pas de leçon à donner aux plus jeunes… Du moins sur le principe… Car un bémol nous guette ici…

En effet, je constate tout de même au fur et à mesure que l’enfant grandit, que l’Education, l’Instruction, la Musique commerciale, la Pub, le culte de l’Image, la Mode… (bref, ces processus de Normalisation qui font qu’un petit Être humain se transforme en Adulte connecté sur un Cerveau Extérieur Unique)… poursuivent inexorablement leur Oeuvre.

C’est à dire qu’à partir de 5-6 ans déjà, tout ce qui a été de l’ordre du “Naturellement créatif”, de la “Source puissamment jaillissante”, commence déjà à s’endiguer, s’étioler, et, la peur de la différence, de la singularité d’être soi, est bien désormais ce qui prend la première place… Alors, l’enfant commence peu à peu à étouffer son essence première… jusqu’à fusionner à la Masse, sans plus trop savoir quel individu il est,  ni quels sont ses besoins…

 

Continue Reading

LES 10 ERREURS DU CHANTEUR SPONTANE DEBUTANT

 les 10 erreurs du chanteur spontané débutant

En me basant sur mes propres erreurs, j’ai dressé une petite liste de ce qu’il ne faut pas faire lorsqu’on se lance dans le chant spontané !

Le BONUS consacré aux «Bonnes pratiques du Chanteur spontané débutant » vous explique en détails quelles solutions mettre en œuvre pour remédier à ces erreurs. Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et j’avoue que si j’applique à peu près ces consignes en chant spontané, ça devient un peu plus compliqué pour interpréter du lyrique !

 

1. Chercher à faire forcément « Beau », « Gentil », « Poli »…

Franchement, si le chant spontané doit entrer dans des cases standards, autant reprendre des chansons toutes faites. Ou chanter en play-back. Non, là ce que nous cherchons, c’est à « faire monter votre voix » pour que vous puissiez vous exprimer vous, dans tous vos états. Donc, si vous voulez toujours chanter « Beau », « Gentil », « Poli » (& « Tiquement correct » !), vous passerez à côté de votre voix et surtout de votre Être. C’est un peu comme l’histoire d’exploiter juste un infime pourcentage de son cerveau… Et d’ailleurs, il est fort possible que les deux soient liés… Bien sûr, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Le beau, l’esthétique, disons l’harmonie et la musicalité, c’est inspirant et vibrant. Mais comment savoir quel « Beau » nous pouvons créer si nous n’avons jamais pu explorer toutes les coulisses de nos voix par peur de ce qui pourrait en sortir ?

peur_du_chanteur

Continue Reading

POURQUOI CE BLOG ?

 

 

BONJOUR !

 

Ce blog a deux objectifs principaux :

  • Libérer la voix grâce au chant spontané… pour être capable d’improviser un chant “en temps réel” et sans préparation…
  • Explorer concrètement les utilisations bénéfiques de la Magie du Chant dans notre Vie personnelle et sur le Vivant qui nous entoure… Il reste tout ou presque à découvrir en ce sens…

                              

 

Je m’appelle Marie-Armelle Bénédicte.

Je suis auteure de guides, medium, et chanteuse expérimentale. Voici ICI un résumé de mon parcours ! Aujourd’hui en cours d’apprentissage dans cette aventure du chant “spontané”, je vous propose de partager le fruit de mes investigations. Je vous livre mes idées, mes techniques, mes galères, mes succès, mes doutes, mes progrès. Prête à vous aider pour avancer dans votre propre voie, je suis bien évidemment ouverte au partage de vos témoignages…

ALORS, … au choix ! :

  • Si vous faites partie des 7,5 milliards d’Humains sur Terre qui possèdent une signature vocale unique
  • Si vous adorez chanter mais que vous n’osez pas
  • Si vous pensez que c’est réservé… aux Autres !
  • Si vous ne savez pas comment vous y prendre et que vous sentez limité(e)
  • Si vous avez peur de donner libre cours à votre expression et à vos émotions
  • Si vous avez entendu toute votre enfance “Tu chantes comme une casserole !” et “Tais-toi, il va pleuvoir…”
  • Si ça vous ennuie de chanter toujours la même chose de la même façon
  • Si vous êtes fatigué(e) de subir en boucle les mêmes modèles de chansons commerciales formatés par la dictature du show-biz ou de « l’Artistiquement correct », tous genres confondus
  • Si vous êtes las(se) qu’on définisse à votre place ce qui est beau et entendable… Et ce qui ne l’est pas…
  • Si vous êtes triste d’oublier les paroles et les airs, et de ne jamais arriver au bout d’un second couplet

Continue Reading