CHANT ET AYURVÉDA AU CENTRE SAARAM, KERALA, INDIA

Transition 2019-2020… exit le tapage des fêtes de fin d’année et hop, direction le Sud de l’Inde pour découvrir le Kérala en famille un petit mois durant !

Du Mahabharata au Kathakali… Préambule au chant…

Après une vingtaine d’heures de voyage en transitant par le Sultanat d’Oman, nous atterrissons à la capitale, Trivandrum, et nous nous rendons au Centre d’Art et de Culture Satsangam où Maryse Noiseux, Québécoise de naissance, mais Indienne de coeur depuis 40 ans, nous accueille pour une petite semaine, les pieds dans l’Océan Indien, la tête sous les cocotiers. D’ailleurs on a frôlé l’accident de noix de coco !!!

Le destin de Maryse est aussi épique que le Mahabharata, l’épopée sanskrite de la mythologie hindoue ! Elle en connaît tous les détails et peut vous les conter des nuits entières…

Maryse est notamment l’ une des premières femmes – Occidentale qui plus est – à avoir été initiée dans une école traditionnelle de Kathakali, le théâtre-danse sacré du Kérala.

En 2010 son parcours a fait l’objet d’un long métrage de Christiane Ballan, diffusé dans les cinémas d’Arts et d’Essai français.

Maryse Noiseux

Autant le dire, à Satsangam, on a de quoi s’occuper, donc, si vous y allez, libérez bien vos agendas ! Vous pourrez y apprendre à danser, à chanter, à pratiquer les mudras et les expressions du visage et des yeux, à l’oeuvre dans le Kathakali. Et même vous initier au kalarippayatt, l’une des plus anciennes techniques martiales mais aussi médicales connues…

En route vers Saaram…

A ce stade de quasi lévitation – l’Inde, c’est vraiment une autre planète ! -, notre dépaysement exotique nous transporte ensuite trois heures de train plus au Nord, chez Murielle et Joe Ikareth, au Centre d’Ayurveda et d’Arts Saaram de Kottayam.

Joe et Murielle Ikareth

Murielle, c’est la fondatrice de Saaram et son mari Joe, est styliste Haute Couture. Ensemble ils ont, entre autres, créé Moveability, un projet visant à l’intégration des personnes aux besoins spécifiques comprenant une ligne de vêtements et une approche thérapeutique par le Mouvement pour tous.

C’est donc à Saaram, lieu familial peuplé et généreusement authentique, que nous avons choisi de nous poser un peu plus longtemps pour… chanter et bénéficier des innombrables ressources à disposition !

Au préalable, quelques petites précisions s’imposent…

En sanskrit : « ayur » veut dire la vie, « veda », la connaissance. Originaire du sud de l’Inde, l’Ayurvéda constitue un des systèmes naturels de santé les plus anciens (plus de 5000 ans). Son but est de maintenir autant que rétablir notre équilibre grâce à tous les moyens naturels possibles : préparation à base de plantes, massages à base d’huiles médicinales, conseils alimentaires, exercices de yoga et de méditation, techniques de respiration. Il nous encourage à apprendre qui nous sommes, pourquoi nous sommes en bonne santé ou devenons malade, comment faire pour nous prendre en main et accroître notre plaisir de vivre en bonne santé.

A Saaram, tous ces moyens sont donc regroupés sur place pour les hôtes en résidence : consultation du médecin, potions (magiques !), massages à 2 ou 4 mains, formations au massage, séances de yoga, repas délicieux et sains, cours de cuisine et nutrition…

Et question diététique, Murielle est intarissable ! Elle a même rédigé en partenariat avec le Dr Anupama Krishan un livre bilingue sur le sujet Deliciously healthy Ayurvedic Cooking / Délicieusement sain, Cuisine et Ayurvéda.

Avec Smita Pisharady

Chant spontané & chant carnatique

Qui dit cure de santé dit cure de créativité ! Murielle est là pour y veiller.

Elle a fait de l’Inde son pays d’adoption depuis bientôt 30 ans et ses champs d’activités sont multidisciplinaires : danse classique indienne du Bharata Natyam, danse contemporaine, improvisation, théâtre, psychologie, ateliers de Mouvement créatif et accueil d’intervenants pour des ateliers de Chant spontané notamment…

Les conditions sont réunies pour que nous puissions nous « lâcher » et offrir au monde l’expression de notre chant le plus authentique, viscéral ou tonitruant, discret ou inspiré, selon les moments, les humeurs et les individus. J’avoue qu’être loin de la « normalité » des minois ternes et guindés de nos sociétés modernes pseudo-«modèles», favorise assez bien chez moi le lâcher-prise, en l’occurrence j’ai eu l’impression assez étrange de flotter durant tout mon séjour et d’observer les choses depuis un point de vue autre.

Nous rencontrons à Saaram un groupe d’une dizaine de chanteurs principalement français, réunis pour vivre toutes sortes d’expériences sonores autour d’une bienveillance commune jubilatoire et sereine. Par souci de discrétion, je ne peux donner trop de détails sur la constitution de ce groupe, mais ce qui est sûr, c’est que nous y découvrons des personnes formidables et qui « jouent le jeu » à chaque instant.

Christophe Boyer

C’est Christophe Boyer, éveilleur de voix, qui encadre notre groupe. Christophe est par définition “l’Explorateur-au-long-cours du Chant spontané”, dont il partage l’approche avec talent, tant sur le terrain (stages, ateliers, concerts…) qu’à travers l’écriture : “Le Tao du chant spontané“, ou l’audiovisuel, avec la réalisation actuelle d’un film documentaire très attendu sur le sujet…

L’Animation qu’il nous offre est de haute qualité humaine et les propositions d’une profondeur rare, d’un vécu éclairé, avec un sens raffiné et percutant de la formulation, sans dogme ni prosélytisme. Liberté y est le maître mot.

C’est un voyage d’êtres, dans l’instant et la durée, par lequel les racines sont revisitées et les frontières franchies, sans retour en arrière possible.

L’Inde, berceau de l’Humanité y est évidemment pour quelque chose : le chant n’est pas le même en telle ou telle place, tous comme les échos qu’il nous renvoie…

Un autre volet de ce séjour est ma rencontre avec Smita Pisharady, musicothérapeute, musicienne et chanteuse, qui m’initie à la musique carnatique en cours individuels… J’y découvre tout d’abord une approche totalement fascinante (mais quel niveau ils ont ces musiciens indiens !) et également un fonctionnement cérébral spontané assez inédit qui mérite une petite digression (voir l’encadré en fin d’article).

Ici pour illustrer, voici deux vidéos publiées sur la page facebook Le Chant spontané : apprentissage en cours & bilan de notre rencontre autour de la musicothérapie et du chant …

Clin d’oeil à ceux qui aimeraient se former au chant carnatique, sachez que Smita n’intervient pas qu’à Saaram, mais également sur WhatsApp. La technologie au service de la Tradition ! Pour la contacter : +91 9188445701

Murielle et Joe Ikareth bientôt en France

Avant-goût du Kérala, ce court article est loin de relater le centième de ce que j’aurais à écrire !

J’aurais pu parler des touk-touk, des fils électriques, des temples, de la conduite à gauche, des grèves, des éléphants, des épices, des saveurs, des couleurs, et de tout ce qui est beaucoup moins rose, aussi… J’aurais pu dresser des portraits d’humains, d’animaux, de paysages visuels ou sonores ou encore approfondir l’aventure intérieure…

Mais qui sait, peut-être aurez-vous l’occasion de vous y rendre un jour prochain et de vivre votre propre expérience.

En attendant, c’est Murielle et Joe qui arrivent en France au printemps pour… de nouvelles aventures !

Joe viendra y présenter son projet Moveability Clothing. Plus d’infos ici : TEDx Empathy in Design

Et Murielle animera d’avril à octobre 2020 des Ateliers & Stages sur le thème « L’Ayurvéda en mouvement ». Télécharger la plaquette de présentation.

Pour le moment, deux rencontres sont déjà prévues :

  • 16 et 17 mai 2020 : Ateliers Découverte et Week-end. Lieu :  Les jardins d’Alinéas – Gare de la Ferté-sous-Jouarre (40 minutes de Paris en train)
  • Du 1er au 5 juillet 2020 et du 24 au 28 août 2020 : 2 Stage de 5 jours. Lieu : Ecogîte Le Jardin – Gare de Durtal, près d`Angers, 2h30 de Paris en train.

Où que vous soyez, si vous souhaitez organiser une intervention chez vous ou dans votre structure ou bien participer, voici ses coordonnées : murielleikareth@gmail.com / Whatsapp : +91-9388882571

Dans tous les cas, soyez assurés en rencontrant le couple Ikareth d’une expérience aussi exotique qu’enrichissante, tout ça dans le rire et la bonne humeur !

Inoubliable !

                                 

APPRENTISSAGE ET OUVERTURE DE CONSCIENCE… À un moment donné, devant la nouveauté, le décalage horaire, la fatigue de fond, le dépaysement, la saturation d’informations, la nécessité à la fois de chanter des airs inconnus, dans des gammes précises, avec un timbre de voix « indien », en tapant de la main un rythme spécifique, avec des gestes et des doigts bien déterminés, le tout en sanskrit mais expliqué en anglais, heu… il se produit comme un bug mo-nu-men-tal. La conscience et le cerveau sont alors obligés d’ouvrir une sorte d’espace/de plage de fréquences dédiées. Il s’agit d’un “lieu” spécial dans lequel tout l’apprentissage se déroule de façon autonome ET en dehors de toute volonté. Une forme d’autohypnose… Mais à l’instant où je me dis, « Oh tiens, j’y arrive alors que c’est quand même super difficile ! », à l’instant donc où je me dissocie du phénomène, alors tout s’écroule, l’erreur et la confusion s’installent… Il faut alors rouvrir cette plage de conscience et retourner dans cet état/fréquence d’apprentissage « immanent ». Finalement, cet état ressemble en partie à celui dans lequel nous nous plaçons pour pratiquer le chant spontané… Cela pourrait aussi s’apparenter au phénomène de « science infuse » ou de téléchargement spontané d’informations et de potentiels pré-existants.. C’est tellement puissant. Et c’est une faculté dont nous disposons tous. Malheureusement et comme par hasard, ce n’est pas la voie qu’ont emprunté nos méthodes d’enseignement, n’est-ce pas ? Schématiquement, nous apprenons depuis notre enfance en rabâchant de façon plutôt séquentielle : grand 1, grand 2, grand 3, petit a, petit b, petit c, thèse-antithèse-synthèse, tout avec la tête, peu avec le corps, et encore moins grâce aux voyages ni aux états de conscience modifiés… Ma conclusion est la suivante : j’ai découvert, que même dans le cadre d’un apprentissage formel technique et compliqué, en l’occurrence ici le chant carnatique (et pas seulement dans un cadre dit « spontané »), se placer dans une telle posture permettait d’apprendre des quantités de fois plus vite qu en employant les chemins traditionnels. La vraie difficulté est de conserver cet état en y restant totalement associé, ce qui suppose être totalement conscient sans en être conscient ! J’en avait déjà eu l’intuition, il y a quelques années et j’avais essayé d’expliquer cela à un professeur de chant (car c’est mieux si le professeur comprend le processus, auquel cas il n’interfère que très parcimonieusement et lui laisse le temps de s’installer…) Non seulement il n’avait pas compris, mais il avait ironisé. J’avais donc considéré que j’avais tort – après tout je n’étais que l’élève – et oublié la chose. Aujourd’hui, pour l’avoir vécu tranquillement, sans avoir été coupée dans cet élan par Smita (même si elle ne voyait pas ce que je vivais), je sais que c’est vrai et que ça fonctionne puisqu’elle m’a confirmé avec étonnement ma rapidité à répéter son enseignement. Bien sûr l’exploration reste à poursuivre assidûment. Je partage cette information pour encourager quiconque souhaite apprendre autrement à explorer par lui-même ce type d’approche en se disant que c’est possible ! Bon, ça ferait vraiment beaucoup de réformes à entreprendre dans les écoles, lycées, universités et autres conservatoires tout ça, hein… ! Aucune chance que ça arrive. Mais nous, à un niveau personnel, on peut y aller, il n’y aucune permission à demander sinon s’accorder cette grâce et ce savoir à nous-mêmes ! Comme quoi l’Inde et le chant mènent à bien des surprises

Rencontre à la réserve de Kumilly….Chemin faisant, l’Éléphant élimine les obstacles pour libérer la voie…

Autohypnose & Reprogrammation personnelle pour Chanteurs, Parleurs et Êtres humains : “Calme-Confiance-Concentration”…

Pour aider des proches à travailler le calme, la confiance et la concentration dans diverses situations de leur quotidien, j’ai composé une musique et un texte de « reprogrammation personnelle » pouvant s’assimiler à une séance d’autohypnose.

Je l’utilise bien sûr personnellement lorsque j’en ai besoin – notamment pour chanter, mais pas que, étant donné que je suis naturellement traqueuse, et que malgré les apparences je bouillonne de l’intérieur, la plupart du temps – et puisque cet enregistrement existe, j’avais envie de vous l’offrir.

Il pourra peut-être vous servir, que vous soyez chanteur, que vous ayez un examen à préparer, des émotions à gérer, bref pour n’importe quelle situation où il est important qui vous puissiez vous rassembler et donner le meilleur de vous-même, sans trop subir votre peur, votre stress, vos croyances ni vos conditionnements…

Vous pouvez l’écouter avec ou sans casque, au moment de la sieste, au réveil ou au coucher (17 minutes). Sentez vous libre durant cette séance de respirer et de suivre les indications en respectant bien votre propre rythme.

Vous pouvez si vous préférez enregistrer la séance en version audio depuis youtube.

Je n’ai pas encore de studio d’enregistrement ni de training “pro”, alors merci d’être indulgents sur la qualité générale du son !!!

Notez en priorité que vous pouvez vous inspirer de ce type de texte pour élaborer EN TOUTE AUTONOMIE VOS PROPRES PROTOCOLES DE REPROGRAMMATION AU SON DE VOTRE PROPRE VOIX, et ce, quels qu’en soit les thèmes… On peut tout inventer et on ne le sait même pas, quel dommage ! Je suis absolument convaincue que c’est beaucoup plus efficace ainsi, plutôt que de s’aligner sur le texte, la voix et l’énergie de quelqu’un d’autre… Je vous souhaite de bonnes expériences ! Et merci de me donner vos retours !

Photo : Chant harmonique et monocorde, image sonore de l’eau dans « Images sonores de l’eau » par Alexander Lauterwasser

LE 22 FÉVRIER 2020 : STAGE “CRÉE TON CHANT” sur Oléron… aux Ferrières ont du Talent !

Tableau : L’arbre de vie par Anne-Marie Zylberman

OUVERT À TOUS, SACHANT CHANTER OU NON… Ensemble, un voyage intérieur pour vibrer qui l’on est !

Que l’on soit chanteur ou non, nous possédons chacun notre propre signature sonore, et bien sûr, notre identité unique…

Le stage « Crée ton chant » nous invite pas à pas, grâce à l’élaboration de notre chant personnel, à aller puiser aux sources de notre Essence profonde pour :

– Apprendre à “sortir enfin librement notre voix/parole”, pas forcément au sens “artistique” mais plutôt “authentique”

– Vivre la joie de se connecter à soi et de témoigner de qui nous sommes

– Vivre la puissance créatrice du son associé à l’intention

– Se construire pas à pas un répertoire de chants personnels…

– Prendre notre place et acquérir présence, force, bien-être, confiance et liberté, seul et en groupe

Rayonner autour de nous ces « états d’être » qui font vibrer le monde

Le chant personnel, que j’appelle aussi « Chant de pouvoir », est destiné à accompagner ensuite la vie quotidienne tout en évoluant au fur et à mesure.

L’approche proposée permet, bien sûr, d’élaborer ensuite en toute
autonomie
, de nouveaux chants personnels, afin de continuer à explorer sa propre voix et la puissance du son associé à l’intention.

POUR RÉSUMER : “Crée ton chant” propose de puiser dans le pouvoir de notre  propre son pour créer plus librement notre vie.”

 

PUBLIC / NIVEAU : Adultes en bonne santé physique et psychologique.   Pas besoin de savoir chanter. Les personnes ayant déjà l’expérience du chant peuvent également participer, puisque cette approche correspond à un travail personnel et vibratoire qui se situe en dehors des questions de techniques vocales à proprement parler. Ce travail peut d’ailleurs fortement
contribuer à libérer des blocages dans la voix et… dans la vie.
Il n’y a aucun enjeu esthétique, critère de réussite ni de performance. Les seules conditions souhaitables sont : être disposé à aller regarder en soi, prêt à s’ouvrir et à oser…

SAMEDI 22 FÉVRIER 2020

De 10h30-12h30 & 14h-17h (environ)

Auberge espagnole partagée sur place le midi

  • Animation :  Marie-Armelle Bénédicte, chanteuse-Musicothérapeute
  • Groupe : Places limitées à 5/6 personnes.
  • Réservation : au 06 68 69 21 11 ou par mail lechantspontane@gmail.com
  • Clôture des inscriptions le 12/02/20
  • Participation : 70 € – Merci de m’adresser une réservation de 30 € avant le 12 février (Association l’Éveilleuse – 10, rue Notre-Dame – 17320 Brouage)
  • Lieu  : « Les Ferrières ont du Talent » à Saint-Pierre d Oléron / Dans la salle de sport
  • Prévoir : une tenue confortable, un châle ou petit plaid, un coussin, un enregistreur, papier et crayon + un pique-nique
  • Structure : Association l’Éveilleuse (numéro W132002631)

 

  • Les inscriptions sont ouvertes. Pour des questions d’organisation, elles seront clôturées le 12/02/2020. Je me réserve la possibilité d’annuler le stage et de vous restituer votre acompte si le nombre d’inscrits à cette date est insuffisant. Merci de votre compréhension.

VIBREZ MIEUX, SOYEZ VOUS-MÊME !

 

 

 

SOIN INDIVIDUEL : “LE SOUND HUG… UN BAIN SONORE PAR LE CHANT”

Les soins individuels par le chant ont lieu aux Ferrières, sur Oléron, un vendredi par mois entre 16h30 et 18h. Il s’agit de “Soins” au sens de : « Donner de l’attention et prendre soin… ». Un sound hug, un calin sonore, quoi !

Comment ça se passe ?

Nous commençons par un petit échange pour déterminer quelle intention vous souhaitez donner au chant que je vais chanter et/ou improviser spécialement pour vous dans l’instant.

Vous vous placez en position assise ou allongée, les yeux fermés ou non, le tout à votre convenance. Je chante pour vous, la plupart du temps en improvisant, une dizaine de minutes. Mes mains peuvent se poser sur vous à certains moments du chant, en fonction des structures à détendre ou à dynamiser. Je peux éventuellement jouer d’un instrument ou passer une musique de ma composition pour accompagner le soin et vous inviter à libérer la voix si le coeur vous en dit.

Nous finissons par un très bref échange de feedback. La séance dure de 20 à 30 minutes, ce qui est suffisant car le son peut avoir un effet très puissant.

Pourquoi faire ?

Ma démarche musicale – et personnelle – est entièrement tournée vers ces objectifs :

– Apporter du réconfort, de l’authenticité, de la complétude

– Vous aider à vous reconnecter à vous-même et à vibrer

– Vous aider à retrouver votre propre force, intégrité et liberté. La voix est libre !

J’interviens selon une éthique de respect, d’autonomisation et de confidentialité.

PLANNING SOINS INDIVIDUELS   !!! Démarrage le vendredi 11 octobre 2019 !!!


“Bain sonore par le chant” (20-30 mn)
Vendredi 11 octobre 2019 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 8 novembre 2019 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 6 décembre 2019 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 17 janvier 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 7 février 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 13 mars 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 10 avril 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 22 mai 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45
Vendredi 19 juin 2020 – Créneau 1 : de 16h30 à 17h – Créneau 2 : de 17h15 à 17h45

D’autres créneaux peuvent être proposés sur demande.

Crédit photo (merci) : Pexels de Pixabay

DES CHANTS BUISSONNIERS DE DÉCEMBRE AU PIGEONNIER & AU POTAGER !

Les Chants buissonniers de décembre auront lieu le dimanche 9/12 de 11H À 12H, au Niaouli, près de Rochefort (17,) dans le pigeonnier et le potager…

 

Pas besoin de savoir chanter !!!

Dans le pigeonnier, il y aura un poêle à bois avec du feu et à l’extérieur, des paons, des perruches, des poules et des légumes !

Voyons comment cet air de campagne nous inspirera dans nos jeux vocaux et autres envolées musicales insolites…

L’Entrée est libre avec la possibilité d’adhérer au Niaouli, lieu de vie, de ressourcement, d’accueil, de partage & d’activités enrichissantes…

Les places sont limitées. Vous pouvez réserver par sms au 06.68.69.21.11

A bientôt !

 

 

*********************************************

CHANTS BUISSONNIERS AUX LAPIDIALES

La première édition des Chants buissonniers a eu lieu samedi 3 novembre dernier aux Lapidiales à Port d’Envaux (17) sur le thème

“De la statue de pierre à l’Humain de chair”

 

 

Nous étions 8 participants à expérimenter le réveil du corps et la liberté de la voix grâce à la vibration sonore et aux chants improvisés…

Nous avons chanté a capella, puis sur le son du didgeridoo et du zagdrum.

Nos chants se sont faits les porteurs d’intentions personnelles que nous avons librement choisies pour nous-mêmes, afin que chacun puisse mettre en mouvement le pouvoir créateur de son propre Son…

La rencontre s’est terminée par un goûter amical…

Un sincère MERCI à vous pour votre participation !

 

 

LES CHANTS BUISSONNIERS

“Chaque mois, je vous donne rendez-vous sur un lieu insolite pour “sortir la voix” et “chanter spontanément”.

La prochaine édition des Chants Buissonniers aura lieu le dimanche 9 décembre 2018 au centre Le Niaouli, près de Rochefort (17), dans le Pigeonnier et le Potager. Plus d’infos bientôt…

Si vous voulez organiser une session sur votre lieu, contactez-moi !

 

Photos : MAB – Oeuvre sculptée aux Lapidiales / 1ers chants buissonniers

 

**********************************************

 

 

JE CHANTE POUR VOUS OU POUR VOTRE ANIMAL !

 

 

Vous le savez peut-être, dans une de mes « anciennes vies » j’ai été thérapeute pour les Humains, magnétiseuse et communicatrice animalière.

J’ai pris la décision de cesser cette activité en raison d’une hyper empathie/hyperesthésie qui font que je ressens dans mon corps les douleurs et les émotions d’Autrui, que ce soit en présence ou à distance, dans la rue, dans une assemblée, etc… Raison pour laquelle j’ai besoin d’une certaine forme de retrait pour me ressourcer… J’ai entendu à peu près un million de fois de la part de personnes bien intentionnés : « Il faut te protéger ! ». Oui, oui, on le fait déjà, merci beaucoup, mais lorsqu’on est fait d’une certaine nature, il y a des limites au dépassement de soi et à la protection. C’est un peu comme si on demandait à un poisson de vivre uniquement d’oxygène. Bref, c’était devenu un peu lourd à porter – la vie amenant par ailleurs son « lot régulier » d’aléas à gérer.

Alors, je me suis mise à chanter… J’expose dans les divers articles de ce blog toutes les vertus du chant (outre la démarche artistique et de spectacle qui ne sont pas mes priorités). J’avais envie notamment de puiser aux sources des vibrations qui façonnent le monde et d’expérimenter ce qu’il serait possible de faire, grâce à elles, dans une intention donnée, et si possible, dans une forme de joie inspirée et harmonieuse…

J’avais également envie de partir explorer ces voies à partir de mes propres ressentis intuitifs, sans forcément passer par des livres ou ne devoir que « répéter les enseignements des Autres… ». Tester des choses, des concepts “externes”… oui, car c’est faire preuve d’ouverture, mais tracer ma propre voie est aujourd’hui ce qui me tient le plus à coeur. Il ne s’agit pas de narcissisme, je constate juste à quel point nous passons beaucoup de temps à répéter depuis notre plus tendre enfance ce que nous considérons comme des vérités édictées par des “Autorités extérieures à notre propre conscience”, quelles qu’elles soient, et ceci, sans passer par l’expérience directe. Cela nous infantilise et nous prive de notre liberté de discernement.

Bref, je poursuis mes recherches pour voir comment le chant peut bénéficier au Vivant, dont nous faisons bien sûr partie…

 

J’ai donc envie de vous proposer aujourd’hui une expérience : celle de chanter– depuis le lieu*** où je me trouve – pour vous-même ou pour votre Animal.

 

Cette expérience est ouverte le 16 février 2018 et se clôture le 16 mars 2018

 

Voilà comment j’envisage les choses. Si vous avez envie que je chante pour vous…

Continue Reading

INTERVIEW DE GAËL AUBRIT, INITIATEUR DE “CHANT POUR TOUS”

chant pout tous gaël aubrit

Pour cette première interview filmée, je reçois Gaël Aubrit, initiateur du fabuleux mouvement “CHANT POUR TOUS”

 

Tous les Enchanteurs et toutes les Enchanteuses qui ont envie de créer un cercle “Chant pour Tous” dans leur localité sont invités à se lancer. C’est facile, libre, gratuit, rigolo et ça fait du bien ! Voyez plutôt les explications données :

 

Continue Reading

L’HISTOIRE DU CHAMEAU QUI PLEURE

Je vous présente un film dont le message, la simplicité et l’aspect “pratique” m’ont carrément interpellée…

L’HISTOIRE DU CHAMEAU QUI PLEURE est un docu-fiction germano-mongol de 90 minutes, réalisée en 2003 par Byambasuren Davaa et Luigi Falorni. La réalisatrice Byambasuren Davaa*** est petite-fille de Mongols nomades. Par ce film magique, elle a voulu faire découvrir à l’Occident une coutume fascinante de son peuple : un rituel de guérison animale par la musique et le chant…

 

SYNOPSIS (Sources Allociné) : “C’est l’été en Mongolie. Une famille de nomades aide les chamelles du troupeau à mettre bas. L’une d’elles y parvient difficilement. Dès la naissance, elle se désintéresse de son bébé et lui refuse son lait. La tradition veut qu’on fasse venir un violoniste pour émouvoir la chamelle et la réconcilier avec son bébé chameau…”

 

Continue Reading

ZEN EN FAMILLE GRÂCE A… LA MAGIE DES BERCEUSES

 

zen en famille grâce à la magie des berceuses

 

Quel parent n’a pas rêvé d’un endormissement serein de sa Nichée le soir venu ?

Il y a des jours Avec et – malheureusement aussi – des jours Sans ! Mais il existe des solutions !
Alors, si vous voulez que ce moment particulièrement critique de la journée – LE COUCHER – se transforme en véritable symphonie de Morphée…, pourquoi ne pas chanter une berceuse à votre enfant ?

Car la berceuse, voyez-vous, c’est LE nec plus ultra de la technologie domestique de nos arrière-arrière-arrière grands-mères… C’est LA méthode universelle gratuite, garantie sans somnifères ni crise de nerfs, pour endormir l’enfant récalcitrant (ou le nourrisson inquiet), et nous calmer nous-mêmes (après une journée de labeur acharné).

Le tout agissant favorablement sur nos liens familiaux et notre santé.

Eh oui, vous avez bien, lu ! Les bienfaits des berceuses ne concernent pas QUE l’aptitude à l’endormissement… Mais tellement plus encore !

Vous aviez peut-être essayé, me direz-vous ? Le problème, avec les berceuses, c’est qu’il s’agit d’une tradition un peu oubliée : il en subsiste bien quelques chansons, mais pas vraiment l’Esprit…, je veux dire, le véritable « Esprit de la Berceuse » ! Oungawaaaa !

Il y a donc quelques petites choses à prendre en compteEt quand on les sait et qu’on se met à chanter en toute conscience, avec confiance et intention, alors ça devient vraiment efficace ! N’oubliez pas sur quel blog vous êtes… (heu, vous savez : “Réveillez l’Enchanteur en vous” , quoi… !)

Donc, une fois de plus, nous allons parler de « magie du chant » !

Voyons cela de plus près, en quatre chapitres…

 

1. La berceuse est une tradition ancestrale léguée par nos aïeules…

Dans de nombreuses traditions, c’est le premier acte d’éducation de l’enfant (enfin, il serait plus juste de dire « l’élévation » de l’enfant !). Il s’agit d’un moment de calme, privilégié entre tous, où la chair de notre chair peut se sentir aimée tendrement, en toute sécurité et dans la paix, grâce à notre capacité de présence et d’attention totale.

Quelle meilleure façon d’enseigner, au commencement d’une vie, la bienveillance envers l’Autre, n’est-ce pas ? D’ailleurs, dans les pays de l’Est, il existe un dicton populaire à ce sujet, et à propos d’un homme méchant, on déclarera : “Sa mère ne lui a pas chanté de berceuses !” Vraiment très évocateur…

Le petit Humain qui s’endort en étant ainsi bercé « de génération en génération », – puisqu’il devient parent à son tour -, peut donc expérimenter et transmettre une affectueuse protection, dont l’empreinte restera à jamais gravée dans sa construction et ses relations sociales.

Cela, j’ai vraiment pu le constater avec ma propre fille Gaïa, à qui j’avais l’habitude de chanter des berceuses depuis sa naissance. Non pas qu’elle soit devenue une sainte aujourd’hui, mais je note tout de même avec quelle gentillesse, quel dévouement et quelle prévenance, elle interagit avec les plus jeunes qu’elle aujourd’hui. Il me semble qu’elle a pu puiser là une matière première destinée à poser ses références en terme de : « J’apprends à me comporter avec plus petit que moi… ».

Continue Reading