COMMENT RECONNAÎTRE UN BON FORMATEUR ?

 

 

Depuis de nombreuses années, je me forme à différentes techniques car j’aime apprendre, et ensuite, synthétiser à ma façon le fruit de ces différentes investigations pour les partager dans des livres, conférences, entretiens, etc…

Peut-être aimez-vous vous former également !

Actuellement, il existe “sur le marché” pléthore d’offres en tous genres, et ce, dans absolument tous les domaines. Nous parlerons ici de chant, bien sûr. De chant spontané, et de chant tout court, puisque parfois, les personnes qui pratiquent le chant spontané prennent aussi des cours de chant, suivent des stages ou font partie d’un choeur

Alors ? Comment reconnaître un bon formateur (chef de choeur, professeur, animateur, facilitateur, accompagnateur…) ?

Cette question est PARTICULIEREMENT SENSIBLE car l’apprentissage du chant demande à l’apprenant beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup d’ouverture sur le plan physique, mental, émotionnel, psychique, énergétique…

Un ami à moi – excellent formateur – dit : “Chanter, c’est se mettre à poil !”

Qui dit ouverture et nudité dit qu’à un moment donné les défenses tombent et qu’on se retrouve par conséquent dans une très très grande vulnérabilité. Si donc, vous misez sur un formateur douteux, les dégâts peuvent être insidieux et profonds, voire pervers, à la longue. Alors attention aux manipulations.

Notez en premier lieu que ce n’est surtout PAS parce qu’une personnalité vous paraît sympathique qu’elle ne se nourrit pas sur votre dos et qu’elle n’opère pas non plus quelque forme subtile de “récupération énergétique” (mais cela est encore une autre histoire…)

Et ce n’est PAS non plus parce que l’on a affaire à une personnalité artistique vantant les mérites de la créativité, de l’esthétique, du partage, de la beauté, de la fraternité, etc… qu’on ne va pas retrouver non plus, dans ce genre de milieu, exactement les mêmes travers que partout ailleurs dans la société.

 

13 clés pour trouver le formateur de vos rêves…

 

J’ai donc eu l’idée de donner ici quelques clés pour tenter d’y voir plus clair, sachant évidemment que la perfection n’est pas de ce monde et que nous avons tous nos limites… Il ne s’agit pas ici de demander l’impossible au formateur – nous avons aussi notre responsabilité dans la démarche – mais de poser quelques bases, dont certaines, à mon sens, ne sont pas négociables.

 

Selon ma perception sûrement  très subjective – vous pourrez établir vos propres critères – voici les qualités d’un bon formateur :

  • 1. Il est bien évidemment compétent techniquement. Dans sa technique, il intègre TOUTES les dimensions de l’Être chantant : physique, émotionnelle, mentale, psychique, énergétique, et ne fait donc pas de son élève un “robot à chanter” selon des critères froidement “mécaniques” (notez que l’on peut être froidement mécanique, même en produisant un sublime vibrato pianissimo).
  • 2. Mais il est également compétent humainement. L’un ne va PAS sans l’autre. Sinon, fuyez sans chercher à comprendre, aussi talentueux et renommé soit-il !
  • 3. Sa “lecture du corps de l’élève” lui sert à mettre en place la technique mais AUSSI  à comprendre ce que vit l’élève à tous les autres niveaux…
  • 4. Il connaît donc la psychologie et les différents types de profils qu’il peut être amené à croiser. Il identifie notamment les blessures principales de l’élève et de ce fait, le type de “masque” que celui-ci porte. Car ce masque, ce faux-self  – qui est le fruit d’un vécu physique, émotionnel ou mental – peut être une entrave à la saine production de sons. Alors, il va falloir intégrer ces paramètres à l’apprentissage et au discours (en choisissant un langage approprié et une communication adaptée à ses canaux sensoriels préférentiels). Le formateur saura également identifier finement les capacités cognitives et le fonctionnement cérébral de son élève afin d’adapter les rythmes et les contenus. Cela vaut pour ceux qui vont lentement mais aussi ceux qui vont vite !
  • 5. Il a, pour ce faire, travaillé sur sa connaissance de lui-même et il est au clair avec les pièges que lui tendent régulièrement son ego. Il fait son possible pour que cette part de lui-même ne soit pas celle qui commande dans sa relation à l’élève ou au groupe.
  • 6. Il garde l’esprit ouvert et s’intéresse en permanence à de nouveaux apports pour continuer à s’améliorer. Si vous êtes face à quelqu’un qui a définitivement tout compris et qui ne pose jamais de questions, fuyez aussi.
  • 7. Il adapte son enseignement à la personne (sans pour autant être complaisant). Il ne cherche pas à adapter la personne à son enseignement. Par conséquent, il a pris au départ la peine de connaître exactement vos objectifs et motivations, et il a validé que ces objectifs correspondent bien à ce qu’il est en mesure de vous apporter à travers son approche, qu’il vous a expliquée et que vous avez – sur le principe – validée pour vous-même.
  • 8. Il n’est pas dans une relation de pouvoir, de manipulation (“Fais-moi confiance”), ni de séduction, sous quelque forme que ce soit (NB : si toutes les filles jouent les groupies autour de lui, c’est pas bon signe ! J’en ai vu pas mal des comme ça !)
  • 9. Il est cohérent (ou alors il a conscience de ses incohérences et il dit ses limites). Par exemple, il ne base pas son enseignement sur l’écoute alors que lui-même ne sait/veut/peut pas écouter.
  • 10. Il n’est pas dans le jugement et il vous parle avec respect, sans moquerie, sans réflexions désobligeantes ni propos “durs”. Si si, ça existe… S’il vous blesse, il s’excuse avant et discute ensuite.
  • 11. Il sait se remettre en question si quelque chose se déroule mal dans votre parcours. Dans ce cas, soit il vous propose une adaptation mutuelle, soit – si c’est pas possible – chacun reprend sa route et il vous rembourse évidemment l’enseignement non consommé, si vous vous êtes engagé sur un programme de plusieurs mois.
  • 12. Il est donc totalement clean avec l’argent. Ah ah ah. C’est souvent là-dessus qu’on fait la différence.
  • 13. Comme je l’ai dit, le travail de la voix entraîne une grande vulnérabilité qui donne parfois lieu à des réactions irrationnelles de la part de l’élève, soit à tort soit à raison. Mais il est de la responsabilité du formateur (puisque c’est celui qui impulse ces états) de mettre en place le dialogue et l’accompagnement appropriés. Si le formateur ne fait pas cela, c’est qu’il s’en fout ou qu’il n’est pas compétent. Ou qu’il est là juste pour se faire plaisir, trouver en vous une nouvelle source d’inspiration, récupérer votre propre énergie vitale pour nourrir son ego (vampirisme énergétique) et gagner de l’argent…

 

Voilà ! Donc, un formateur, c’est comme un  psy, parfois on met longtemps à le trouver ! Et pour cela, on peut être amené à en changer souvent !

Il me semble d’ailleurs qu’il est préférable d’en avoir plusieurs, et de bien veiller à conserver toujours notre propre “pouvoir”.

Ce qui n’exclut pas non plus de savoir nous remettre en question en prenant à bras le corps nos limites et nos blocages, car, il faut bien l’avouer, tous ces processus de dévoilement de la voix.. NE SONT VRAIMENT PAS un long fleuve TRANQUILLE !

 

Allez, pour conclure, voici à mon sens les 5 qualités du formateur de vos rêves !

 

  1.  Conscience
  2.  Compétence
  3.  Générosité
  4.  Ouverture
  5.  Humilité

 

 

Photo : FunkyFocus

***********************************************************

JE CHANTE POUR VOUS OU POUR VOTRE ANIMAL !

 

 

Vous le savez peut-être, dans une de mes « anciennes vies » j’ai été thérapeute pour les Humains, magnétiseuse et communicatrice animalière.

J’ai pris la décision de cesser cette activité en raison d’une hyper empathie/hyperesthésie qui font que je ressens dans mon corps les douleurs et les émotions d’Autrui, que ce soit en présence ou à distance, dans la rue, dans une assemblée, etc… Raison pour laquelle j’ai besoin d’une certaine forme de retrait pour me ressourcer… J’ai entendu à peu près un million de fois de la part de personnes bien intentionnés : « Il faut te protéger ! ». Oui, oui, on le fait déjà, merci beaucoup, mais lorsqu’on est fait d’une certaine nature, il y a des limites au dépassement de soi et à la protection. C’est un peu comme si on demandait à un poisson de vivre uniquement d’oxygène. Bref, c’était devenu un peu lourd à porter – la vie amenant par ailleurs son « lot régulier » d’aléas à gérer.

Alors, je me suis mise à chanter… J’expose dans les divers articles de ce blog toutes les vertus du chant (outre la démarche artistique et de spectacle qui ne sont pas mes priorités). J’avais envie notamment de puiser aux sources des vibrations qui façonnent le monde et d’expérimenter ce qu’il serait possible de faire, grâce à elles, dans une intention donnée, et si possible, dans une forme de joie inspirée et harmonieuse…

J’avais également envie de partir explorer ces voies à partir de mes propres ressentis intuitifs, sans forcément passer par des livres ou ne devoir que « répéter les enseignements des Autres… ». Tester des choses, des concepts “externes”… oui, car c’est faire preuve d’ouverture, mais tracer ma propre voie est aujourd’hui ce qui me tient le plus à coeur. Il ne s’agit pas de narcissisme, je constate juste à quel point nous passons beaucoup de temps à répéter depuis notre plus tendre enfance ce que nous considérons comme des vérités édictées par des “Autorités extérieures à notre propre conscience”, quelles qu’elles soient, et ceci, sans passer par l’expérience directe. Cela nous infantilise et nous prive de notre liberté de discernement.

Bref, je poursuis mes recherches pour voir comment le chant peut bénéficier au Vivant, dont nous faisons bien sûr partie…

 

J’ai donc envie de vous proposer aujourd’hui une expérience : celle de chanter– depuis le lieu*** où je me trouve – pour vous-même ou pour votre Animal.

 

Cette expérience est ouverte le 16 février 2018 et se clôture le 16 mars 2018

 

Voilà comment j’envisage les choses. Si vous avez envie que je chante pour vous…

Alors, vous m’adressez un mail contenant vos prénom et nom (hors mariage), votre date de naissance et votre INTENTION. Votre intention doit être formulée de façon COURTE, CLAIRE ET AFFIRMATIVE.

Par exemple :

– « Je me sens……………, merci de chanter pour moi. »

– « Je souffre de…………., merci de chanter pour moi. »

– « Je souhaite développer en moi telle et telle qualité, merci de chanter pour moi. »

– « Juste pour le plaisir, merci de chanter pour moi ».

Bref, inventez votre phrase.

 

Pour vos animaux, même principe, sauf que vous mentionnez : vos prénom et nom, son nom à lui, son espèce, son âge (ou année de naissance).

Par exemple :

– « Mon animal est dans telle situation, merci de chanter pour lui. »

– « Mes animaux X et Y ne s’entendent pas, merci de chanter pour eux. »

– « Mon animal X souffre de…………, , merci de chanter pour eux. »

– « Juste pour le plaisir, merci de chanter pour lui »

 

IMPORTANT

 

En m’adressant votre mail, vous vous engagez :

1. A ne pas faire une demande pour quelqu’un d’autre que vous-même, sauf s’il s’agit d’une personne dont vous êtes directement responsable car dépendante de vous : votre enfant mineur, une personne âgée (ou dans le coma ou en fin de vie…), votre animal…

Pourquoi ? Parce que tout processus manipulatoire est exclu de cette démarche. C’est à la personne de décider pour elle-même. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je me réserve le droit – sans me justifier – de ne pas donner suite si une demande ne correspond pas à mon éthique, si je perçois qu’elle n’est pas appropriée ou pour toute autre raison…

 

2. A CHANTER AUSSI VOUS-MEME régulièrement POUR L’INTENTION que vous avez formulée dans votre mail (même si c’est juste fredonner, c’est l’intention et la sincérité qui comptent. Inspirez-vous des divers conseils donnés dans ce blog si vous ne savez pas trop comment vous y prendre). Ceci, pendant les 15 jours suivants votre demande (et même encore ensuite si vous jugez cela utile…)

Pourquoi ? Parce que nous joignons ainsi NOS intentions. Je ne deviens plus qu’une « aide inspirante » dans ce processus, dont vous prenez pleinement la responsabilité grâce à votre implication active.

 

3. A ne faire qu’une seule demande par période de 15 jours.

Pourquoi ? Parce que si vous faites trop de demandes à la fois, elles seront diluées et vous n’aurez pas le temps de vous consacrer pleinement à une seule en chantant de votre côté !

 

4. A m’envoyer un retour 15 jours après votre première demande en répondant brièvement à ces questions (pensez à rappeler qui vous êtes, svp) :

● Avez-vous participé activement à cette démarche commune en chantant sur votre intention sur la période des 15 jours ? : OUI / NON

● Avez-vous senti quelque chose de particulier se modifier et si oui quoi/comment ?

● Ou bien : S’est-il passé quelque chose de spécial pour la situation correspondant à votre intention ?

● Faites un bref commentaire libre, svp, à propos de votre expérience

Pourquoi ? Parce que si je n’ai aucun retour de votre part, je ne peux pas savoir ce qui se passe et cette recherche ne sert pas à grand-chose et ne peut faire l’objet d’une communication ultérieure…

 

QUELQUES PRECISIONS COMPLEMENTAIRES

 

*** Cette démarche est proposée à distance

Cela peut paraître étrange aux personnes qui n’ont pas l’habitude des pratiques énergétiques. Pour résumer à l’extrême, je postule que la vitesse/la portée de l’intention consciente conjuguée à celle de la vibration sonore est plus rapide que celle de la lumière ! Et que leur impact peut être démultiplié si « en bout de ligne » vous-même les recevez et les renvoyez en écho par l’effet de votre propre chant… Reste à tester les modalités pour affiner tout cela et à voir si et comment ces intentions se concrétisent dans la matière à un certain degré…

– Nul besoin d’avoir un problème pour participer. On peut aussi expérimenter « pour le plaisir »…

– Je chanterai pour chaque personne m’adressant un mail. En revanche il est peu probable que je puisse répondre à chaque mail (sauf par un simple merci), comprenez que c’est juste une question de temps

– Je pratiquerai pour cela : le chant spontané, la harpe spontanée et le zagdrum. Eventuellement le tambour chamanique…

– Si vous avez envie de soutenir mes recherches, vous pouvez m’adresser un DON de votre choix en me contactant au préalable par mail : mab[arrobase]le-chant-spontane.com

Soyez-en remerciés. Que vous le fassiez ou non, cela n’influera pas sur la qualité ni le sérieux de mes propres intentions… Quoiqu’il en soit, je trace ma route sans garantir aucun résultat, mais je m’engage à communiquer sur mon blog – s’il y a lieu – toute information intéressante pour faire circuler librement la Connaissance !

Pour rappel : dans un premier temps, cette expérience est ouverte le 16 février 2018 et se clôture le 16 mars 2018… Je verrai ensuite comment traiter les données obtenues et comment poursuivre…

– Je serai heureuse si cette expérience vous permet d’avancer vous-même sur votre propre voix/voie, que vous soyez chanteur ou pas (encore !!!).

 

Photo : Davidzydd / Mab

 

************************************************************

STAGE DE CHANTS TZIGANES – 2e EDITION-ON-VOUS-ATTEND !!!

stage de chants tziganes chant spontané
Après le succès international du “Concert improvisé” que nous avons donné au Bar de la Citadelle (dans un Plus Beau Village de France nommé Brouage) – afin de partager à l’Auditoire débridé le fruit de notre apprentissage des chants tziganes conduit par Vania Dombrovszky –, j’ai le plaisir de vous informer que …
 

 UNE DEUXIEME SESSION EST ANNONCEE LES 24 ET 25 FEVRIER PROCHAINS A SURGERES (17)

 
2 jours de stage pour s’initier à ce magnifique répertoire coloré et festif.
 
La session sera ouverte à tous, alors bienvenue aux Nouveaux ! Les “Anciens”, eux, auront l’occasion d’approfondir les différents chants que nous avons travaillés au cours de la 1ère session (en prévision de notre future tournée mondiale, évidemment) et pourquoi pas d’improviser, si le coeur leur en dit ! Car, comme le déclare Vania : “En chant tzigane, tout ce qui n’est pas faux… est JUSTE !“. Ca laisse de la marge ! C’est le genre de phrase qui détend, moi je trouve, alors, faites-vous plaisir !
 
Dans le répertoire proposé, vous pourrez par exemple découvrir le célèbre hymne tzigane “Gelem gelem“, ainsi qu’un second hymne… mais ça sera la surprise !
 
Question organisation….
 
VOICI LE PROGRAMME
Samedi 24 février 2018 :
14h-16h et 17h-19h         Répétition près de Surgères (Saint-Germain-de-Marencennes)
20h                                     Concert*** à Surgères. Lieu : “Matière Première“, 32, rue du Fbg St-Gilles

 

Dimanche 25 février 2018 :
10h-12h et 13h-15h         Suite du stage à Saint-Germain-de-Marencennes

 

Tarif : 60 euros

 

*** Note à l’intention des nouveaux. Je vous entends déjà dire : “QUOI ? Un concert après juste UNE journée de chant ?” Eh, oui ! Restez détendus, tout va très bien se passer, les “Anciens” couvriront les Nouveaux, Vania couvrira les “Anciens”, et tout cela sera très rigolo.
 
 
Voilà, inscrivez-vous, si vous avez envie de venir. Vous constatez que dans le style “Info de dernière minute“, tout cela est assez  improvisé, mais ce sont des chants tziganes, alors, nous chevauchons dans l’instant !

 

A bientôt…

 

 INSCRIPTIONS ♪♪♪

Vania Dombrovszky : 06.99.62.19.50

souffleursdereves@gmail.com

www.souffleursdereves.wordpress.com

 

Photo : gitane déesse par Emily Balivet

*********************************************************

CHAT MELOMANE ET COUP DE GUEULE SPONTANE

Bonjour à tous les Enchanteurs, Humains ou Mélom’Animaux…

 

chat piano chant spontané

 

Vous connaissez maintenant tout l’intérêt que je porte aux animaux et au fait qu’ils sont particulièrement sensibles à la musique et au chant…

Une fois n’est pas coutume, ici ce n’est pas du chant, mais du piano…Qu’importe ! Nul besoin de commentaires pour constater le bien fondé d’une communication grandiose avec l’animal au moyen de la vibration sonore…

Et donc, lorsque l’intention et l’attention se conjuguent, voilà le résultat  !!!

Continue Reading

10 IDEES POUR CREER SA LANGUE IMAGINAIRE ET LA CHANTER

langueimaginaire_chant spontané

 

J’ai abordé à plusieurs reprises la question de la langue imaginaire. Il s’agit d’un procédé extrêmement pratique pour improviser.

Rappelons-en quelques avantages.

 

Lorsque je chante dans une langue que j’invente en temps réel :

  • Pas besoin d’apprendre un texte dont je ne me souviendrai, un jour ou l’autre, plus des paroles.
  • Pas besoin de faire trop fonctionner mon “mental” en improvisant (pour élaborer, par exemple, des rimes ou des phrases qui donneront au texte un sens précis. Cette élaboration mentale m’extrait un peu de ma “présence au chant” et me prive du plaisir de contacter quelque chose de plus grand que la seule dimension du “cerveau gauche”. Cependant il s’agit d’un exercice très intéressant qui peut aussi être travaillé parallèlement... puisque chaque apport nouveau viendra de toute façon enrichir l’ensemble du processus de chant spontané).
  • Possibilité, donc, pour moi, de privilégier l’intention, l’intuition, l’ouverture, la communication de l’émotion, l’imagination, le cerveau droit, et de me surprendre moi-même en explorant ma voix sous toutes les coutures.
  • Libération des cadres et réflexes personnels et culturels.
  • Expressions créatives illimitées.
  • Liberté et autonomie musicales illimitées.
  • Possibilités de chanter avec d’autres personnes, en adoptant des “couleurs de langues imaginaires” et des “énergies” identiques, axées sur la proposition de départ.
  • Opportunité de me créer ma propre langue, une sorte d’identité linguistique qui participe à ma personnalité et ma couleur vocales.
  • Mais également, possibilité de sortir de cette identité pour en adopter d’autres si l’envie se présente.
  • Enfin, il est toujours utile de savoir parler couramment une ou plusieurs langues, même imaginaires, ahahaha ! Et ca peut aussi dépanner dans certains cas, par exemple, quand on vous aborde dans la rue, ou qu’on vous assomme de pubs au téléphone et que vous n’avez pas envie de répondre. Testez, c’est marrant et efficace, vous verrez !

Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre ou si vous vous sentez plafonner dans votre langue imaginaire, ces exercices vous aideront sûrement à trouver plus d’inspiration. Alors, prenez une feuille et consignez vos recherches…

NB : bien sûr, ces exercices ne remplacent PAS votre aptitude à simplement ouvrir la bouche et LAISSER SORTIR CE QUI VIENT !!! Ils servent de complément pour vous donner des idées ou/et enrichir les couleurs et sonorités… de vos productions !

 

 

Comment créer ou enrichir votre langue imaginaire en 10 points ?

Continue Reading

INTERVIEW DE GAËL AUBRIT, INITIATEUR DE “CHANT POUR TOUS”

chant pout tous gaël aubrit

Pour cette première interview filmée, je reçois Gaël Aubrit, initiateur du fabuleux mouvement “CHANT POUR TOUS”

 

Tous les Enchanteurs et toutes les Enchanteuses qui ont envie de créer un cercle “Chant pour Tous” dans leur localité sont invités à se lancer. C’est facile, libre, gratuit, rigolo et ça fait du bien ! Voyez plutôt les explications données :

 

Continue Reading

LE BILAN DE MON DEFI

 

bilan_défi chant spontané

Nous voici donc arrivés au terme de ce défi : « Improviser 1 chant par semaine pendant 3 mois » (chant de pouvoir ou d’intention, fichier audio brut et sans retouches)

Il est donc temps pour moi, après une petite période de recul, de vous faire part du bilan de cette expérience… dont j’ai listé ici les bénéfices :

 

BENEFICE N°1 : Le détachement
J’ai plus de détachement face au « regard de l’Autre » et par rapport aux résultats escomptés. Ma pratique du lyrique s’en est trouvée facilitée, même si le cadre « académique et institutionnel » de cet art magnifique n’est toujours pas propice au lâcher-prise, me concernant.

BENEFICE N°2 : Le dépassement des peurs, donc la Liberté & l’Authenticité
La peur du ridicule et le désir de perfection (sévèrement mis à mal dans tout ce processus !) se sont canalisés, ce qui m’amène aujourd’hui à une plus grande liberté et créativité. Ceci me permet aussi de contacter la joie profonde de chanter et de voyager avec le Son dans des espaces illimités.

Continue Reading

MUSIQUES SPONTANEES… STAGE DE DIDGERIDOO AVEC GAUTHIER AUBE A BROUAGE (17) LE 4 FEVRIER 2018

 

        Photo : https://gauthieraube.com/events/stage-de-didgeridoo-brouage

 

Le didgeridoo est un fabuleux instrument qui donne l’occasion d’explorer et d’exprimer son intuition et sa créativité… Tout comme le chant spontané, c’est une passionnante Ecole de Vie et de Connaissance de Soi !

Dimanche 4 février 2018, nous serons ravis de recevoir Gauthier Aubé à l’occasion du stage de DIDGERIDOO qu’il animera à Brouage (l’un des plus beaux villages de France situé en Charente-Maritime – 17).

 

Horaires & Détails

Horaires : 9h30 – 18h

Module 1 : 9h30 – 13h
Repas : 13h – 14h30
Module 2 : 14h30 – 17h45

Pour le déroulement de la journée, vous trouverez toutes les infos sur la page des stages de didgeridoo.

Pour que votre inscription soit prise en compte, un avoir de 50€ est demandé. Le reste du montant sera à régler sur place lors du stage.

Continue Reading